Comment ouvrir une entreprise de recyclage de déchets ?

entreprise_recyclage

La création d’une entreprise se prépare, notamment si vous envisagez d’opérer dans le domaine de recyclage des déchets. Quelques étapes importantes sont incontournables pour pouvoir mettre à pied le projet et assurer sa réussite. Pour vous aider à y parvenir, découvrez les étapes importantes.

La réalisation d’une étude de marché

Quel que soit le type d’entreprise que vous souhaitez créer, vous devez d’abord passer par une étude de marché si vous voulez que votre projet réussisse.  Cette étape est incontournable dans la mesure où elle vous permet de définir les besoins de vos futurs clients et d’adapter les produits ou les services que vous proposez en fonction de ceux-ci. L’étude de marché doit vous permettre d’obtenir un certain nombre d’informations, non seulement sur les grandes tendances du domaine de recyclage, mais également sur les réglementations régissant le métier. Elle doit également vous permettre de connaitre vos concurrents et leurs pratiques ainsi que les stratégies à adopter pour gagner de nouveaux clients.

À partir du résultat d’étude, vous pouvez décider de poursuivre la réalisation de votre projet si vous trouvez que ce dernier est viable.

Pour réaliser convenablement l’étude de marché de votre entreprise de recyclage des déchets, voici les points essentiels à ne pas négliger :

  • La réalisation d’une analyse sectorielle ;
  • L’évaluation de la demande au niveau du lieu d’implantation ;
  • L’analyse de la concurrence au niveau du lieu d’implantation.

Le choix d’une meilleure forme juridique

Le choix du statut juridique est important dans la mesure où celui-ci détermine le mode d’imposition applicable, le régime social du dirigeant,  ou encore l’étendue de la responsabilité des associés. Ainsi, pour votre entreprise de recyclage des déchets, vous avez le choix entre les formes de société suivantes :

  • Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou EURL ;
  • Entreprise individuelle à responsabilité limitée ou EIRL ;
  • Entreprise individuelle ou EI ;
  • Société à responsabilité limitée ou SARL ;
  • Société par actions simplifiée unipersonnelle ou SASU ;
  • Société par actions simplifiée ou SAS.

L’établissement d’un businessplan

L’étape suivante consiste à établir un businessplan. À travers ce document, vous devez analyser la viabilité financière de votre projet, présenter et montrer son bien-fondé, et déterminer le potentiel de rentabilité de l’activité de votre future entreprise de recyclage des déchets. Ce document doit suffisamment être solide si vous voulez vous en servir pour convaincre vos partenaires financiers. Sachez que tous les business plan réussis doivent comporter deux parties importantes. La première partie est dédiée à la présentation du projet et de ses avantages. La seconde partie, quant à elle, est réservée au prévisionnel financier. Cette partie chiffrée doit présenter le besoin financier de la future entreprise ainsi que le potentiel retour sur investissement.

Pour que le business plan de votre entreprise de recyclage de déchets réussisse à convaincre des partenaires, il faut qu’il doive être précis, clair et convaincant. Si besoin est, vous pouvez faire appel à un technicien pour sa rédaction.