Salariés handicapés en entreprise : comment favoriser leur inclusion ?

Malgré la loi sur le handicap instauré depuis 2005, le nombre de personnes handicapées travaillant dans une structure légale semble encore infime aujourd’hui. Les discriminations envers les salariés handicapés continuent aussi de subsister. Dans l’optique de favoriser l’égalité pour tous, les dirigeants doivent respecter les obligations et instaurer une politique claire à ce sujet.

Rappel sur les obligations des entreprises sur l’emploi de travailleurs handicapés

Toute société ayant au moins 20 salariés doit, selon la loi du 11 février 2005 sur la compensation du handicap et de l’obligation de solidarité, recruter et employer des personnes présentant un handicap à hauteur de 6% (minimum) de l’effectif total. À titre d’exemple, avec 60 travailleurs dans une entreprise, au moins 4 d’entre eux doivent être en situation de handicap. Il faut noter que cette obligation concerne aussi bien le secteur privé que le secteur public. Pour les startups ou les nouvelles entreprises ayant atteint le seuil des 20 individus, ils auront 3 ans pour respecter cette loi sous peine de verser une contribution annuelle.

Cette dernière est versée à l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) et le montant est calculé en fonction du nombre d’employés en situation de handicap que l’entreprise aurait dû recruter. Si les dirigeants ne souhaitent pas payer cette lourde charge, ils devront recruter plusieurs personnes dans cette catégorie le plus vite possible. Sauf qu’il s’agit d’un processus assez complexe. En effet, l’inclusion ne s’arrête pas à l’embauche. L’employeur doit permettre aux salariés handicapés de conserver leur travail et de progresser aussi en même temps. Si ces mesures ne sont pas prises, une entreprise peut être inculpée de discrimination. Cette dernière peut recourir à un cabinet spécialisé comme www.thpartnerh.fr pour avoir un accompagnement dans cette démarche.

Adopter une politique handicap efficace au sein de son entreprise

Chaque organisme doit mettre en place une politique handicap, non seulement pour remplir les obligations, mais pour réussir l’inclusion des salariés handicapés au sein de l’ensemble du personnel. De plus, cette politique peut être un véritable levier de performance qui contribuera à améliorer l’image de marque d’une entreprise. Dans un premier temps, il faut engager une bonne communication auprès de ses collaborateurs sur le handicap en société. L’objectif est de les sensibiliser sur l’importance de la diversité et du collectif. Dans cette optique, les dirigeants peuvent organiser des ateliers de mise en situation afin de montrer aux employés les dispositions à prendre avec les travailleurs présentant un handicap.

Par ailleurs, les différences dans le monde professionnel ne sont pas forcément d’ordre physique. Elles peuvent aussi concerner le mental ou encore l’orientation sexuelle. La politique handicap doit de ce fait être ouvert à d’autres formes de discrimination. Par contre, les entreprises n’ont pas toujours ce qu’il faut pour assurer la réussite de ce genre de démarche. C’est pourquoi il est conseillé de contacter un cabinet spécialisé. Chaque employeur pourra ainsi bénéficier d’un accompagnement politique handicap qui pourra proposer les meilleures actions à entreprendre. De plus, les législations évoluent avec le temps et d’autres critères de discrimination seront intégrés dans la politique de diversité.