Quelle solution choisir pour traduire les documents techniques ?

Bilan annuel, reporting, note de conjoncture, émission d’actions, il existe plusieurs types de documents financiers. Avec l’internationalisation des activités, de nombreuses entreprises et institutions bancaires doivent traduire des documents pour  les échanges d’informations avec les partenaires étrangers. Ce service intéresse aussi les auteurs spécialisés dans l’économie et la finance. Seulement, la traduction de tels écrits nécessite de la rigueur et une réelle précision terminologique. C’est pourquoi il est préférable de confier son projet à une agence.

Aperçu sur les enjeux de la traduction financière

Avec la mondialisation, la traduction des textes est devenue monnaie courante pour de nombreux professionnels. Auteurs, entreprises, commerçants ou encore blogueur, cette opération permet effectivement d’atteindre le public étranger et pour d’autres, d’accroître leur part de marché. Seulement, les enjeux sont plus importants lorsqu’il s’agit de traduire des documents financiers. En effet, ce projet exige plus qu’une bonne maitrise de la langue cible. Les capacités linguistiques sont certes nécessaires pour éviter les erreurs de syntaxes, de conjugaison et de grammaire. Mais elles ne suffisent pas pour produire une transcription cohérente.

La « langue financière », comme les professionnels l’appellent, est en effet une langue vivante. Les vocabulaires et les expressions évoluent au fil des circonstances et suivent la tendance du marché. Certains termes que l’on ne pensait pas apercevoir dans les documents financiers et économiques sont aujourd’hui utilisés couramment par de nombreux spécialistes.

De même, les textes sur la finance regorgent de terminologies spécifiques. Chaque mot doit être choisi avec soin pour éviter d’induire les lecteurs en erreur. Ainsi, la transcription n’autorise pas la créativité linguistique. C’est pourquoi il vaut mieux confier son projet à un professionnel. Pour cela, il est possible de faire appel à une agence de traduction financière.

Projet de traduction financière : collaborer avec une agence

Vu la complexité de l’opération, il est donc préférable de bien choisir ses partenaires. Malgré les tarifs attractifs proposés par les traducteurs freelances, collaborer avec une agence présente toutefois des avantages non négligeables. Il s’agit d’une solution intéressante pour réussir un projet de traduction financière.

Le cabinet travaille avec des agents spécialisés dans le domaine de l’économie et de la finance. Ces derniers disposent alors des compétences techniques nécessaires pour produire une transcription cohérente. Le choix des mots et des expressions se fera dans le respect des contextes et du sujet.

De même, la collaboration avec une entreprise favorise un réel gain de temps. Afin d’optimiser l’efficacité du traitement et accélérer leur travail, les traducteurs utilisent en effet des outils spécifiques. Avant la livraison, les textes seront ensuite confiés à un relecteur.

Il reste que la réussite de l’opération dépend des aptitudes de l’agent de traduction, mais aussi du client. Pour que les consignes soient claires, ce dernier doit demander un briefing pour relayer les informations importantes du projet. L’auteur doit également planifier le déroulement du projet et préparer soigneusement les fichiers sources, pour éviter les erreurs de compréhension au moment de la transcription.