Les étapes du vote par correspondance

À l’instar du vote en présentiel, le vote par correspondance se déroule également selon différentes étapes. Ces dernières sont établies en rapport avec la procédure indiquée par le protocole pré-électoral. Elles doivent être respectées pour garantir la validation du choix des votants. Voici les étapes principales du vote par correspondance.

L’inscription pour le vote par correspondance

Avant que le vote par correspondance ait lieu, il faudrait que l’électeur dont le nom figure sur la liste électorale fasse une demande. Il doit adresser une lettre de demande de vote par correspondance à l’équipe organisatrice. Cette dernière se chargera de recevoir son dossier afin de lui activer cette option.

Toutefois, l’électeur peut ne plus vouloir utiliser cette option pour voter. Il a alors la possibilité de prendre par le vote sur site. L’équipe organisatrice ne lui en tiendra pas rigueur en raison de ce que prévoit la loi. En revanche, le matériel de vote lui est transmis dans un intervalle donné. Il devra en prendre connaissance pour faire un retour dans un délai fixé sur l’enveloppe.

De fait, le matériel sera envoyé avec une lettre de convocation et les professions des candidats. Il comporte les bulletins avec lesquels il faut voter et trois enveloppes de différente nature. La première a une couleur kraft et servira pour le scrutin. La deuxième est celle d’identification qui porte les renseignements de l’électeur. La troisième enveloppe représente l’enveloppe d’expédition envoyée directement à l’adresse du bureau de vote de l’électeur.

Le choix du bulletin de vote

Parmi les nombreux bulletins de vote envoyés à l’électeur, il fait le choix d’un seul pour choisir son candidat. Lorsqu’il finit de faire ce choix, il dépose délicatement le bulletin dans la première enveloppe. Il s’agit de celle qui comporte une couleur kraft. Il devra bien la fermer sans y mettre du scotch ni de la colle.

Après avoir mis le bulletin de vote dans l’enveloppe de scrutin, le votant est appelé à l’insérer ensuite dans la deuxième enveloppe. C’est celle qui comporte les informations essentielles sur le votant. Ce dernier devra renseigner son nom, prénom et signature. L’enveloppe d’identification doit être collée avant de porter sa signature.

Le votant déposera cette enveloppe dans l’enveloppe d’expédition. Il y ajoutera la copie d’une de ces pièces d’identité signées avant de fermer l’enveloppe d’expédition. Il est formellement déconseillé à déposer une copie de la pièce d’identité dans la première enveloppe. Il s’agit de l’enveloppe qui contient le bulletin de vote. Elle doit rester anonyme et ne doit révéler en aucun cas le propriétaire.

L’enveloppe d’expédition est absolument fermée et bien scotchée. Personne ne devra la consulter avant sa destination dans le bureau de vote de l’électeur. Elle reste sous pli fermée jusqu’au jour de la collecte des votes par correspondance. Seule l’équipe envoyée sur le site de vote a le droit de procéder à son dépouillement afin de noter le choix des électeurs.

Exemple de procédure de vote par correspondance en 5 étapes

dans le cadre d’élections scolaires

L’envoi de l’enveloppe d’expédition

Lorsque l’électeur scelle bien l’enveloppe d’expédition, il l’envoie directement dans la boîte postale de son bureau de vote. Elle comportera à cet effet un timbre pour attester son authenticité. Aucun détail n’est négligé dans le vote par correspondance. C’est pourquoi les électeurs qui sont concernés à suivre cette procédure doivent faire preuve de vigilance.

Ils doivent respecter scrupuleusement les instructions liées au vote par correspondance. Une petite erreur suffit pour l’invalidation de leur vote par l’équipe choisie pour le contrôle des bulletins de vote. Il faut prendre les renseignements nécessaires pour une maîtrise parfaite de la procédure.

Par ailleurs, les électeurs qui ne souhaitent pas expédier leur enveloppe par poste peuvent l’envoyer au consulat. Ce dernier dispose d’une adresse par l’intermédiaire de l’ambassade qui se chargera de recevoir leur vote. Il n’y a donc rien à craindre en ce qui concerne le moyen d’expédition. L’important est de respecter les délais de l’envoi afin que le vote soit pris en compte.

Le dépouillement des bulletins de vote

Dès la réception des bulletins de vote, les membres délégués à chaque bureau de vote procèdent au dépouillement. Ils détachent les enveloppes en vérifiant le respect des règles établies en rapport avec l’insertion de l’enveloppe du scrutin. Le suffrage de l’électeur est accordé à celui de droit devant tous les membres de l’équipe.

Lors du dépouillement des bulletins reçus à travers le vote par correspondance, les membres du bureau de vote doivent faire preuve de transparence. Ils sont appelés à respecter le choix de l’électeur sans permuter son bulletin. Même si ce dernier est sous l’anonymat, ce n’est pas une raison pour procéder à la fraude. Ce comportement est sévèrement puni par la loi sur le respect du code électoral.