Equilibre vie privée vie professionnelle : comment aider les salariés ?

vie professionnelle

En entreprise, la question de l’équilibre vie professionnelle/vie familiale est une thématique récurrente. En effet, pour les salariés la séparation entre le travail et l’environnement personnel n’est pas toujours facile, et c’est ce qui pousse les employeurs à trouver des solutions pour les aider à concilier entre les deux univers.

Quelles mesures courantes permettent aux employeurs d’aider leurs salariés à atteindre un équilibre vie professionnelle/vie privée ? Un aperçu ici.

Qu’est-ce que l’équilibre vie privée-travail ?

Il s’agit d’un concept qui repose sur la simple idée qu’un employé heureux et équilibré est forcément plus motivé et plus productif. L’équilibre vie professionnelle/vie personnelle se définit comme un compromis qui permet d’assurer le bonheur du salarié, pour qu’il s’épanouisse dans son travail, et soit plus efficace.

Si un employé est étouffé par une lourde charge de travail qui empiète sur sa sphère privée, il risque d’atteindre un degré d’insatisfaction qui mène indéniablement à un état de stress qui influe sur la qualité de son travail.

L’entreprise doit donc veiller à optimiser le temps de travail, et à diminuer la pression due à des heures supplémentaires ou à une quantité de travail inhumaine. L’employeur et le salarié sont tous les deux responsables de cet équilibre, qui constitue un facteur de succès pour l’ensemble de la société.

De plus en plus de managers recherchent incessamment des stratégies appropriées pour favoriser une plus grande flexibilité en termes d’horaires, de confort, de transport, de garde des enfants… Cela relève généralement de la responsabilité du service des ressources humaines. Il est également courant pour les entreprises de faire appel à des organismes spécialisés dans l’assistance sociale au travail.

Des horaires plus flexibles, qui s’adaptent aux contraintes familiales

Une des stratégies à mettre en œuvre pour favoriser l’épanouissement des salariés est d’adapter ses horaires à sa situation spécifique. Un emploi du temps flexible est un moyen d’alléger les contraintes horaires, qui sont les principales causes de mal-être en entreprise.

Laisser le choix aux employés quant à leurs horaires de travail peut les aider à trouver une meilleure conciliation entre leur vie familiale et leur profession. Il est par exemple possible de d’imposer aux collaborateurs un quota horaire hebdomadaire, qu’ils répartissent à leur convenance et selon leurs propres obligations familiales. Cette manière de faire permet d’éviter l’anarchie dans l’organisation des emplois du temps, tout en aidant les salariés à s’adapter aux horaires de crèches ou d’école de leurs enfants par exemple.

Un employé a besoin d’être considéré comme un être humain, de pouvoir préserver une vie en dehors du boulot, tout en assurant son activité professionnelle de manière correcte. L’entreprise peut ainsi lui offrir la possibilité de d’adapter son rythme de travail à ses besoins familiaux et personnels, pour avoir plus de liberté dans les loisirs en famille et les horaires de repos.

Optimiser les tâches quotidiennes, pour éviter le burn-out

Un grand nombre d’heures de travail n’est pas forcément synonyme de rendement et de meilleure production. Les managers doivent en effet privilégier l’efficience, en incitant les employés à travailler mieux, au lieu de les pousser à travailler plus.

La charge horaire, quand elle est trop importante, est souvent une source d’irritabilité, de stress intense, et même de dépression associée à un burn-out. Le rôle des managers est de veiller au bien-être de leurs collaborateurs, en identifiant les signes précurseurs d’épuisement physique et émotionnel, lié à une surcharge de travail.

Généralement, les salariés de l’entreprise n’osent pas avouer à leur employeur qu’ils sont incapables de gérer le travail qui leur incombe, par peur des conséquences sur leur carrière. Il incombe donc aux responsables des ressources humaines de montrer aux membres de l’équipe comment moins s’investir personnellement, tout en gardant la meilleure efficience possible.

Le burn-out se traduit par un sentiment d’être écrasé par son environnement professionnel, un absentéisme répété, des erreurs fréquentes au travail, et des signes de fatigue permanente. Quand un employeur repère de telles manifestations chez un des salariés, il doit essayer de l’encourager à prendre du repos pendant quelque temps, et éviter de le mettre sur d’autres projets.

Se montrer favorable au télétravail

L’employeur doit se montrer favorable et ouvert aux nouvelles méthodes de travail, par exemple depuis le domicile, un jour ou deux par semaine. Cette manière de faire augmente la productivité et le rendement, car cela laisse du temps pour d’autres activités dans la même journée. Le travail à distance est particulièrement recommandé dans le cas de salariés qui seraient obligés de rester chez eux pour surveiller un enfant malade par exemple. Cela permet de ne pas recourir à un congé, et de pouvoir concilier les obligations familiales avec les impératifs professionnels.

Le fait de pouvoir consacrer du temps à sa famille permet à un membre d’une entreprise d’avoir l’impression d’accomplir plus de choses, ce qui le motive davantage dans ses tâches professionnelles.

Quand l’emploi est propice au télétravail, il ne faut pas hésiter à le permettre aux collaborateurs de temps à autre, afin de leur donner plus de temps pour leur famille et les aider à se ressourcer. Cela évite également le temps perdu pour le déplacement et diminue le sentiment de routine, en apportant une plus grande variété à l’activité professionnelle.

Organiser la garde des enfants pour assurer la tranquillité des employés

Certaines entreprises proposent des services de crèches pour soulager leurs collaborateurs qui ont des enfants. Trouver une garderie extérieure est en effet souvent un vrai parcours du combattant pour les parents, et génèrent pas mal de stress, pouvant se répercuter sur la qualité du travail.

Les démarches administratives liées à la recherche de crèche sont également fastidieuses, c’est pourquoi une crèche à proximité du lieu de travail constitue une aide inestimable pour les employés. Cela permet de joindre la sphère professionnelle et la vie familiale, en permettant aux parents à passer plus de temps avec leurs enfants, sans entraver la qualité de leur productivité.