Comment garantir la protection des employés en période de pandémie ?

employés

La crise du coronavirus est un phénomène mondial se propageant de façon rapide et inattendue. Le risque infectieux est plutôt élevé sur les lieux de travail, souvent confinés. D’où la nécessité de mettre en place un protocole sanitaire. Tour d’horizon sur les différentes mesures à respecter en milieu professionnel, mais surtout sur le protocole national instauré.

Les responsabilités du chef d’entreprise

Une entreprise a l’obligation de protéger ses employés face à la propagation du virus. Des mesures organisationnelles sont préconisées pour assurer leur sécurité au travail. Celles-ci consistent à instaurer une organisation de travail et des matériels de bureau efficaces. Concrètement, les réunions d’affaires et les colloques sont à limiter au maximum, voire même à suspendre, au profit des visioconférences, le télétravail, e-learning, etc. Concernant les matériels de bureau, il faut nettoyer régulièrement les surfaces et équipements en contact avec les mains avec des lingettes désinfectantes ou chiffon imprégné de produits nettoyants. Dans le cadre du respect de la distanciation sociale, les bureaux et tables de cantine sont à placer au moins 1 mètre les uns des autres.

Parvenir à vaincre le covid-19 dépend également des comportements de chaque employé sur son lieu de travail. Adopter de bonnes habitudes hygiéniques individuelles réduit les risques d’exposition aux agents étiologiques. Par exemple, cela consiste à se laver les mains régulièrement, jeter les ordures dans les poubelles, éviter de manger ou cracher sur le lieu de travail, etc. En contrepartie, les salariés doivent suivre à la lettre les instructions strictes instaurées par la hiérarchie (règlement intérieur, notes de service, etc.). Toutefois, il est interdit pour l’employeur d’empêcher l’un de ses salariés de venir au travail à cause d’une suspicion de contamination.

Mise en place du protocole sanitaire

Pour répondre à la crise sanitaire sévissant actuellement, il est crucial de respecter le protocole sanitaire. Il a pour but d’assurer la sécurité et la santé des employés. Plusieurs règles de distanciation physique et d’hygiène (gestes barrières) à respecter y sont mises en exergue. L’une d’entre elles consiste à aménager une séparation entre salariés ou employés et clients/prestataires, à l’exemple d’un Ecran de protection caisse pour certains postes de travail (accueil, open-space, etc.). Le port du masque est une autre règle du protocole à suivre. Celui-ci doit être porté dans les endroits collectifs fermés, les bureaux individuels, les ateliers bénéficiant de bonnes conditions d’aération en extérieur (lors d’un regroupement). En complément du masque, il est possible d’utiliser la visière pour se protéger des gouttelettes.

L’instauration des procédures de désinfection fréquentes est une autre mesure instaurée dans le protocole. Il faut désinfecter son poste de travail au moins une fois par jour, voire à chaque rotation. Dans ce cas précis, les points contacts et les objets touchés par les employés doivent être minutieusement nettoyés. Aussi, les espaces de travail et les zones d’accueil doivent faire l’objet d’une aération régulière, soit toutes les 3 heures et durant 15 minutes. Dans le cadre des activités requérant des échanges entre clients et employés, un protocole sanitaire particulier doit être établi. Par exemple, avant et après chaque contact, les mains et les objets doivent être assainis.