Aménagement réussi des espaces de travail : le gage d’un meilleur confort pour les employés

espace de travail

Aujourd’hui, les attentes des salariés ont beaucoup évolué. Ils sont aussi de plus en plus exigeants. La rémunération et la qualité du poste ne suffisent plus pour assurer l’épanouissement du personnel. D’autres paramètres, comme l’aménagement de l’espace de travail, entrent désormais en jeu pour favoriser le bien-être des travailleurs.

L’aménagement du cadre de travail et ses impacts sur la performance de l’entreprise

Les entreprises françaises accordent de plus en plus d’importance au bien-être du personnel. En effet, un employé heureux sera forcément plus engagé, assidu et plus motivé. Ce qui aura un impact considérable sur la productivité de l’équipe, et donc, de la société. Rémunération attractive, poste à responsabilité, reconnaissance du manager, proximité des transports en commun, il existe autant d’éléments qui permettent d’améliorer le bien-être et booster les performances de salariés.

L’aménagement du cadre professionnel constitue d’ailleurs un critère majeur pour environ 70% des travailleurs. 50% de ces derniers estiment qu’un local bien aménagé influe sur leur efficacité au quotidien. Par ailleurs, puisque l’agencement des bureaux prend en compte l’ergonomie des mobiliers, cela favorise également un meilleur confort et limite les problèmes articulaires. Ce qui, par conséquent, réduit les congés pour arrêt maladie.

Enfin, un espace de travail organisé, propre et bien agencé permet aussi d’attirer et de fidéliser les talents. D’où l’intérêt de faire appel à un architecte de bureaux, tel que elielarnold.com, pour aménager les locaux. En effet, bon nombre de Français ont déjà quitté une société ou refusé un poste à cause d’un mauvais aménagement des locaux. Peu importe ses qualifications, un employé a besoin de lieux agréables, conviviaux et stimulants pour se sentir bien et se concentrer sur ses fonctions.

Les principaux critères à connaitre pour aménager un espace de travail

Pour aménager un espace de travail, il est nécessaire de considérer plusieurs critères. Le projet doit intégrer les besoins salariés, leurs fonctions et la taille de l’équipe. Aujourd’hui, près de 35% des employés recherchent de la convivialité et de la mobilité. Ainsi, les entreprises doivent créer un lieu ergonomique et flexible, permettant aux travailleurs de choisir librement leur bureau. C’est ce qu’on appelle communément le « flex office ». Dans ce cas, on privilégiera les mobiliers modulables et mobiles, comme les rangements et les chaises confortables à roulette.

Néanmoins, le bureau fermé n’a pas dit son dernier mot. Environ 47% des Français ont une préférence pour l’espace de travail individuel. Plus apaisé et plus intime, ce cadre plait notamment aux managers qui ont besoin de concentration. Pour cela, il serait donc préférable d’améliorer l’isolation acoustique des lieux. Aussi, on pensera à investir dans des meubles qui favorisent l’intimité visuelle, comme les tables à cloison. Enfin, les pauses étant des moments privilégiés pour tout le personnel, les entreprises ont intérêt à aménager des espaces de détentes, autres que la salle de cantine ou la cafétéria.